• .
    [Cette expo a eu lieu à la galerie Códice à Manama au Nicaragua en 2007]




    En 2007, "l'artiste" nicaraguayen Guillermo Vargas Habacuc a capturé et exposé un[e] chien[ne] errant dans une galerie. Celui-ci était attaché par une corde très courte à un des murs. Sur le mur en face, il était écrit "Eres lo que lees" [tu es ce que tu lis] en lettres composées de croquettes. Il dit que son "oeuvre" était un hommage à Natividad Canda, une nicaraguéenne tuée par 2 rotweillers, d'où le nom donné au [à la] chien[ne], "Natividad". Le doute plane sur l'avenir qui a été réservé à ce[tte] chien[ne]. Relaché[e]? Nourri[e] par l'artiste? Mort[e] lentement de faim et de soif?



    Selon HoaxBuster:

    "Guillermo Vargas "Habacuc" est un artiste trentenaire dont la pratique va du dessin à l'intervention dans les espaces publics, en passant par la danse et le théâtre. Dans un monde ou les idées et les avis sont constamment prémâchés par les médias, Habacuc est un artiste engagé. Quelqu'un qui n'hésite pas à déverser 300 kilos de tomates sur le sol d'une galerie pour provoquer une réflexion sur le gâchis dans le monde contemporain." 

    "l'animal prisonnier au milieu de croquettes inaccessibles symbolise à lui tout seul bien des paradoxes de notre société."

    "Contactée, la fondation 30 Millions d'amis confirme avoir mené l'enquête sur le sujet, et dénonce l'utilisation de l'animal : "la Fondation 30 Millions d'Amis s'oppose à l'exposition d'un animal vivant dans des conditions de maltraitance (corde ultra-courte), mais, en l'absence de preuve tangible, ne peut en revanche dénoncer le fait que l'artiste ait fait mourir l'animal...".

    "Pour autant, dans la cacophonie ambiante, aucun média, internet ou non, n'a la moindre preuve de ce qu'il prétend avancer avec certitude. Que le chien ait été bien traité et soit vivant, qu'il ait été maltraité mais en vie, qu'il est été bien traité mais soit mort, ou qu'il ait été maltraité et soit mort, toutes les hypothèses sont aujourd'hui en ligne."

     

     

    Seule certitude, Natividad a été vu[e] pendant plusieurs jours par l'auteur de cette cruauté et les visiteurs de l'exhibition. Ils ont observé impassible ce "chef d'œuvre" honteux. On nom de l'art. 
    Des visiteurs de la galerie auraient demandé à Vargas Habacuc de nourrir le chien, mais il refusait catégoriquement pour ne pas "dénaturer son oeuvre". Personne n'a eu l'idée de lui donner à boire ou à manger. Et tous ces gens témoins de cette atrocité, sont à mes yeux autant coupables que Habacuc.




    Défendons ceux qui ne peuvent pas être entendus.

    Un chien, et tout autre animal humain ou non humain n'est pas un objet, il n'est PAS acceptable de les voir utilisés comme tel.



    Pour tous ceux qui souhaitent sa mort à coup de peine capitale, torture, bazooka, reproduction de la scène... Vous ne valez pas mieux que lui!
    Beaucoup sont bien hypocrites. Qui après s'être offusqué et avoir signé une pétition a recueilli un chien errant ou aidé une association de protection animale ? Qui à refusé de faire tuer une vache pour en manger un steak ? Qui à lutté contre la corrida [qui est également un "spectacle" de torture et de mort] ? Qui a agit réellement ? Personne, ou si peu.


    Pour Ariane le Messie qui à tout comprit, Régis à répondu :
    "Je me présente je m'appelle régis Vargas Hababuc, je suis artiste. Je voudrais obtenir de toi, contre rétribution, que tu sois le sujet de ma prochaine oeuvre. D'art bien entendu pas de lard même si tu as quelques kilos superflus. Je te propose de tuer parce qu'il y a des millions de gens qui crèvent chaque jour et je compte bien qu'une fois morte le monde réagira. Qu'en dis-tu?"
    La question n'est pas de savoir si le chien est mort ou non, la question est notre considération face à l'animal non humain. Comme dit "Peyre" "Si un artiste veut dénoncer les violences faites sur les enfants, va-il prendre un enfant le mettre dans une galerie, le violer et le taper pour que les gens s'indignent?"
    "Auschwitz commence partout où quelqu'un regarde un abattoir et pense : ce sont seulement des animaux." Theodor Adorno (1903-1969) ...



    .


    40 commentaires



  • Il faut en finir avec la croissance économique... mais aussi avec le développement durable!

    1 commentaire
  • <?xml:namespace prefix = o ns = "urn:schemas-microsoft-com:office:office" /><o:p>
    </o:p> 

    EFFETS SECONDAIRES DES DROGUES PSYCHOTROPES

     

    EXCITANTS (PSYCHOSTIMULANTS) - SEDATIFS (PSYCHODEPRESSEURS) - HALLUCINOGENES (PSYCHODYSLEPTIQUES)

    Cette liste inclut les effets physiques et mentaux communs aux drogues de ces 3 groupes

    Ces effets dépendent à la fois de la susceptibilité particulière de la personne et de la dose : ils sont imprévisibles.
    Ils peuvent survenir lors de la consommation de la drogue mais aussi après avoir cessé d'en prendre, dufait de la longue vie de ces produits dans l'organisme, ou de leur stockage dans les tissus graisseux et de leur re-largage brutal lors d'un effort physique ou mental.
    LES DROGUES PSYCHOTROPES SONT DES POISONS BIOCHIMIQUES.
    Elles provoquent un DEREGLEMENT DE TOUTES LES FONCTIONS VITALES Système Troubles de la reproduction, de l'érection, impuissance
    Glandulaire Déshydratation, hyperhydratation
    Hypoglycémie ou hyperglycémie
    Système Epilepsie, convulsions, tremblements, vertiges, étourdissements
    Nerveux Central Encéphalées, démangeaisons, anorexie, boulimie
    Système Digestif Nausées, vomissements, diarrhée, constipation, hépatites
    Système Hypertension ou hypotension, infarctus du myocarde
    Cardio- Ruptures d'anévrisme, saignements inexpliqués, palpitations,
    Vasculaire Accidents vasculaires cérébraux
    Système Respiratoire Oedèmes pulmonaires, dépression respiratoire
    Système Cutané Eruptions cutanées, sécheresse de la peau ou hyper sudation
    Système Immunitaire Réactions allergiques parfois mortelles
    Diminution progressive jusqu'à la destruction des défenses immunitaires provoquant d'abord une fatigue inexpliquée puis favorisant de multiples infections bactériennes et virales (grippe, tuberculose, infection pulmonaire, sida, abcès...) et finissant par aboutir à l'épuisement de l'organisme.

    LES DROGUES PSYCHOTROPES SONT DES POISONS DE L'ESPRIT

    Elles provoquent et aggravent des PERTURBATIONS MENTALES.
    Diminution de la vigilance de l'attention et de la concentration
    Somnolence ou insomnie
    Détérioration des réflexes, mauvaise coordination des mouvements, perte de contrôle
    Détérioration de la mémoire, de la capacité d'apprentissage et ralentissement des idées
    Destruction de la volonté, désintérêt, incapacité à l'action
    Désorientation temporo - spatiale : la personne ne se situe plus dans le temps, et ne sait plus où elle est.
    Troubles de la vision, perversion du goût
    Altérations émotionnelles : paranoïa, irritabilité, agressivité
    Impulsions irrésistibles, en particulier de meurtre et de suicide.
    Perte de la notion du bien et du mal Confusion et Irréalité
     
    Schizophrénie et irresponsabilité DEPRESSION



    Source:
    La Psychiatrie nous ment, par Jean-Sylvestre THEPENIER, auteur de "La Drogue, pas question [ou je suis vivant] "





    Si vous passez par là M'sieur Thépenier, depuis le dernier message que je vous avait envoyé, sachez que je suis tombée dans les anti dépresseurs et calmants, malgré ma haine pour ce genre de prods. Je m'en sors peu à peu [merci à toi, tu te reconnaitre peut-être], j'ai arrêté les cachetons depuis un peu plus de 2 semaines maintenant, j'ai eu des crises, j'ai eu mal. Certains sont témoins de mes manques, réactions violentes, réactions stupides, comme de tenter l'overdose, et ne se retrouver que défoncée le matin au bahut... Bref. "Heureusement que c'était censé être sans dépendance c'te merde! Tu pourrai rire là, j'suis pliée en deux, incapable de bouger, je trembre, je chiale [...]" Wep c'est ça d'arrêter. Subir le mal-être physique, les pertes de mémoire, les vertiges... Pour enfin gouter à la vie.
    Aujourd'hui je sais que drogue légale et illégale ont une seule et même finalité: camisole chimique et destruction.
    Sauvez vous, ce n'est pas eux qui le feront.




    3 commentaires


  • "Les prisons existent pour que ceux qui sont dehors croient être libres..."  [Anonyme]


    "L'état se débarrasse de ses responsabilités en entassant ses citoyens en prison"


    "Au nom des lois, l'état assassine et enferme."


    "Plus il y a de lois, plus il y a de voleurs."  [Lao-tseu]


    "La liberté c'est toute l'existence, Mais les humains ont créé les prisons Les règlements, les lois, les convenances Et les travaux, les bureaux, les maisons."  [René Clair]


    "Aussi longtemps que nous aurons des prisons, peu importe par qui les cellules sont occupées."  
    [George Bernard Shaw]


    "Tant qu'il reste un homme en prison, je ne suis pas libre." 
    [Eugene Debs]

     
    "La principale institution, dans tout gouvernement avec un parti unique, est la prison."  [Ahmadou Kourouma] 


    "La prison n'est qu'un espace muré qui cache les échecs de la société."  [Anthony Dacheville]


    "La prison n'est qu'un reflet démesurément grandi de la société qui produit ceux qu'elle incarcère."  [Hubert Bonaldi]



    "En prison, la mort ne fait pas peur. Ce qui fait peur, ce sont les vingt ans à passer dans une cellule."  [Anonyme]


    "L'avantage de la prison sur le collège, c'est qu'en prison on n'est pas obligé de lire les livres écrits par les geôliers." 
    [George Bernard Shaw] 


    "On construit des prisons au lieu de bâtir des hommes"  [Christophe Alévèque]





    1 commentaire



  • -Les anarchistes refusent de remettre leur vie,leur famille, leur avenir entre les les mains d'un homme ou d'une femme, d'une poignée d'hommes ou femmes qui décideront en maître ce qui est bon ou mauvais pour le peuple.

    -Les anarchistes refusent de se choisir un maître qui lui-même est le valet du capitalisme, des multi-nationales, d'une banque centrale.

    -Les anarchistes refusent de voter pour un gouvernement qui prélèvera 53 % du PIB c'est-à-dire plus de 6 mois de salaire en impôts, taxes et redevances servant à financer les structures capitalistes plus que le bien public.

    -Les anarchistes refusent d'obéir à des lois faites par une minorité pour asservir, contraindre, obliger, humilier la population qui l'a plébiscitée.

    -Les anarchistes refusent de voter pour des déments capables de déclarer des guerres saintes ou des croisades, mêlant leurs dieux et leurs profits.

    -Les anarchistes refusent de voter pour ceux qui traquent les enfants dans les écoles sous prétexte de papiers.

    -Les anarchistes refusent de voter pour ceux qui entretiennent les discriminations : racistes, sexistes, homophobes, alimentant la haine chez les humains.

    -Les anarchistes refusent de voter pour ceux qui entretiennent la misère, la peur, l'insécurité, afin de pouvoir renforcer et justifier leur état policier.

    -Les anarchistes refusent de voter pour les destructeurs de la planète qu'ils ont sacrifiée au profit.


    Les anarchistes VOTENT dans les associations à pratique LIBERTAIRES où les décisions ont été discutées et acceptées par tous ; à ce moment, ils désignent un mandaté qui sera chargé de conduire à bonne fin leurs projets ou leurs décisions, dans la stricte limite de son mandat.



    Les anarchistes ne sont pas contre le vote mais contre la délégation de pouvoir.

    Les anarchistes ne votent pas dans et pour ce système, ils refusent de choisir leur laisse et leur collier.




    Source


    3 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique