• Regarde moi


    Regarde moi, oui regarde moi, comme je gerbe ta populas, tes valeurs et tes rêves. Regarde moi détruire tout ce que vous êtes, regarde moi faire saigner mes poings regarde derrière le noir, un monde qui part vers nulle part, et c'est loin tu sais. Regarde moi et vois dans mes yeux le néant de ta vie, regarde comme tu es vide, comme tu es seul. Regarde moi, et comprend que tu ne sers à rien, tu pourris vivant et tu sais quoi je m'en branle pas mal, si je peux je les aiderai à crever. Votre situation c'est vous qui l'entretenez et vous en êtres fiers, oh oui ils en sont fier. Crache, de toute manière on en est plus à ça près. Je les méprise tous autant qu'ils sont.

  • Commentaires

    1
    n.a.o.h.
    Lundi 1er Septembre 2008 à 18:27
    pas à rien
    Le problème n'est pas qu'ils ne servent à rien, c'est tout l'inverse, ils servent, et ne font que ça d'ailleurs, à tout et n'importe quoi, du moment qu'ils plaisent de cette façon ou qu'il y a un gain à la clef. Au début je réservais la primeur de ma rancoeur à leur maîtres, avant d'admettre enfin, que, bien souvent se laisse manipuler qui veut. Depuis la primeur s'est estompé, reste la rancoeur exacerbé.
    2
    Jeudi 13 Août 2009 à 23:02
    Big brother is watching you
    Quand je vois ça, je ne peux m'empêcher de penser aux télécrans d'Orwell... Et le pire, c'est que la plupart des gens approuvent cette ultra-sécurité mais que "c'est triste d'en arriver là pour une minorité de cons! J'suis pas raciste mais si c'est comme ça qu'ils nous remercient, qu'ils retournent dans leur pays!". Au moindre incident, ils en profitent pour renforcer cette vidéo-surveillance. C'était le cas le 31 décembre dernier. Sous prétexte que quelques bagnoles avaient cramé le soir là, Sarko avait décrété qu'il fallait augmenté la surveillance. Et les moutons applaudissent disant que "De toute façon, être surveillé ne nous gêne pas; nous n'avons rien à nous reprocher!"
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :